CONTACTEZ-NOUS

AGENCE CASTELNAU-LE-LEZ 04 67 56 02 24

1139 av. de l'Europe 34170 Castelnau-Le-Lez

montpellier@acredit-courtage.fr

LUN - VEN : 09:00·12:00 - 14:00·19:00

SAM : 09:00·12:00 - 14:00·18:00

AGENCE BÉZIERS 04 11 95 01 23

346 rue Augustin Jean-Fresnel 34500 Béziers

beziers@acredit-courtage.fr

LUN - VEN : 09:00·12:00 - 14:00·19:00

SAM : 09:00·12:00 

AGENCE CLERMONT L'HÉRAULT 04 67 96 01 48

12 rue Louis Blanc 34800 Clermont l'Hérault

clermont@acredit-courtage.fr

LUN - VEN : 09:00·12:00 - 14:00·18:00

SAM : sur rdv

acreditgroupe.jpg
fait partie du réseau

mentions légales  -  politique de confidentialité

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Crédit immobilier : Vous bénéficiez d’un délai légal de réflexion de 10 jours. Lorsque la vente est subordonnée à l'obtention d’un prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées par l'acquéreur. Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d'argent.

Votre projet est unique, la solution Acrédit aussi.

NOS SIMULATEURS

SIMULATEUR PRÊT IMMOBILIER

CALCULATRICE

SIMULATEUR ASSURANCES

 

BON À SAVOIR

 
L'APPORT

Avoir un apport facilite la négociation avec les banques. L’idéal est d’avoir au moins la possibilité d’avancer les divers frais. (frais de notaire, frais d’agence…).

Plus cet apport personnel est important, meilleures seront les conditions consenties par les banques : Taux plus bas, Frais de dossier réduits, Obtention plus rapide…

L’apport personnel peut être constitué :
– De vos économies (livret A, …) ;
– D’un héritage ;
– D’une donation ;
– De la vente d’un bien immobilier ;
– De certains prêts dits « constitutifs d’apport personnel » (comme le PTZ ou le 1% logement ou le prêt familial).

 

Cependant, certaines banques avec qui nous sommes partenaires acceptent de financer les profils sans apport personnel. On parle de crédit à 110% (le financement intègre tout le projet immobilier, frais de notaire et d’agence inclus). Un spécialiste ACREDIT saura vous orienter pour donner à votre projet toutes les chances d’aboutir.

L'ÉPARGNE

Au même titre que l’apport, détenir de l’épargne peut faciliter la négociation pour l’obtention d’un prêt immobilier aux meilleures conditions.

Disposer d’économies signifie une bonne gestion de votre budget. Même faible une épargne et régulière est un réel atout. Pensez-y !

 La banque propose bien sûr des produits d’épargne et leurs agences seront ravies de vous conseiller des solutions de placements financiers en complément de votre crédit immobilier.

LA BONNE TENUE DES COMPTES

La bonne tenue des comptes est primordiale, surtout si vous n’avez pas d’apport. Car pour pouvoir présenter des relevés de comptes vierges de tout incident est essentiel.

Il est préférable que votre ratio d’endettement soit inférieur à 33%, même si ce n’est qu’une base. Un dossier bien présenté, avec de bons arguments et surtout un « reste à vivre » cohérent peut  parfois permettre de dépasser ce seuil.

Un conseiller ACREDIT saura vous orienter pour donner à votre projet toutes les chances d’aboutir. Vous conseiller est notre priorité.

EN RÉSUMÉ...

Enfonçons une porte ouverte : plus votre dossier aura d’arguments positifs, meilleures seront les conditions que nous pourrons négocier auprès de nos partenaires bancaires.

Taux bas, frais de dossiers réduits et obtention plus rapide : Demandez à un spécialiste de ACREDIT de s’occuper de vos projets pour bénéficier du meilleur conseil, des taux les plus Bas, mais aussi pour gagner du temps !

Quel que soit votre niveau de revenus ou d’épargne, contactez-nous, nous effectuerons une étude de faisabilité rapide, gratuite et sans engagement de votre part.  Nous vous guiderons et vous conseillerons dans le choix des options.

 

Mettez toutes les chances de votre coté en confiant à un spécialiste ACREDIT vos projets afin de les voir aboutir dans les meilleures conditions…

NOS CONSEILS

L’argent est essentiel pour réaliser votre projet immobilier.

Vous avez pris la décision de devenir propriétaire, d’investir ou de déménager, vous devez donc savoir où vous pourrez trouver les fonds nécessaires pour la réalisation de votre projet, dans quelles conditions et de combien avez-vous besoin.

Acrédit vous aide alors à bâtir votre plan de financement.

Pour cela, nous vous donnons des conseils avisés sur vos capacités d’emprunt et sur la manière de construire votre dossier. Nous vous accompagnons dans toutes les étapes de votre projet. Choisir Acrédit vous apporte de la sécurité, du confort, de la tranquillité avec un gain de temps et d’argent.

Le coût global de cette opération est un élément essentiel à prendre en compte. Un remboursement de crédit se compose d’une partie de capital mais aussi d’une partie d’intérêts. Plus la durée de votre prêt sera longue, plus le coût de votre opération sera élevé. La durée a donc un impact mais n’est pas le seul critère à prendre en compte. En effet, la mensualité que vous allez rembourser doit correspondre à votre budget en vous permettant de conserver un reste à vivre suffisant. Car devenir propriétaire ne doit pas être un choix qui ouvre la porte au surendettement. Nous avons le devoir de vous informer, vous conseiller et aussi de vous mettre en garde contre les risques du crédit, car un crédit vous engage et doit être remboursé. Nous vous aidons à vérifier vos capacités de remboursement avant que vous vous engagiez.

Aux intérêts se rajoutent des frais accessoires et des taxes et notre rôle est aussi de vous aider à connaître et appréhender ces suppléments. Il est donc essentiel d’estimer le coût global de votre acquisition. Par expérience, il faut toujours « compter large » et avoir ensuite une bonne surprise, car sous-estimer certains de ces frais peut déséquilibrer votre budget.

 

Prévoyez ainsi une réserve suffisante pour faire face aux dépenses prévues mais aussi à celles imprévues, notamment les retards lors d’une construction. Dans certains cas vous pouvez devoir supporter votre loyer ou crédit actuel, mais aussi celui du nouveau logement. Certaines dépenses sont certaines fois oubliées comme les frais de raccordement aux différents réseaux (eau, téléphone, électricité..), il faut donc les prévoir dès le début de votre projet.

Quand vous faites construire, vous devez aussi vous acquitter de la taxe d’aménagement (Tam) payable en deux fois. (Une première échéance douze mois après l’obtention du permis de construire et la seconde douze mois plus tard, sauf si le montant n’excède pas 1500€, le paiement est alors réalisé en une seule fois. Pour plus de détails : vosdroits.service-public.fr )

Intégrez aussi les charges de copropriété lorsque vous achetez un bien dans un immeuble collectif en vous renseignant sur la provision que vous aurez à verser.

Votre budget doit aussi intégrer les taxes foncière et d’habitation que nous vous conseillons de mensualiser afin d’éviter toute mauvaise surprise en fin d’année.

Les frais de notaire sont à inclure dès que vous recherchez votre nouveau bien. Vous pouvez nous contacter, nous établirons pour vous une estimation gratuite du montant de ces frais. Les frais varient en fonction du type de logement que vous achetez, neuf ou ancien.

Viennent ensuite s’ajouter les frais de garantie comme l’hypothèque ou le privilège de prêteur de deniers.

Les frais liés à l’emprunt sont en prendre en compte, comme les frais de dossier bancaire ainsi que les honoraires du courtier si vous choisissez de faire appel à nos services. Ces frais sont bien sûr connus avant la signature et largement absorbés par l’économie réalisée.

Se projeter dans un nouveau logement, c’est aussi l’aménager à son goût, pour s’y sentir bien. Prévoir un budget « petits travaux » et « petits plaisirs » vous permettra de tourner la page sur cette période de recherche de logement, de démarches administratives, de construction souvent très lourds et facteur de stress.

 

VOS OPTIONS

Choisir un taux fixe ou

un taux variable ?

Pour éviter toute mauvaise surprise et planifier son budget, le taux fixe est clairement la solution la mieux adaptée.

C’est la formule la plus sécurisante, car vous connaissez dès le départ le taux et les mensualités qui ne bougeront plus.

Le taux variable est inférieur au taux fixe. Le taux variable connaît ses heures de gloire dans des périodes ou les taux sont élevés. Il y a alors une probabilité pour qu’ils baissent. De plus si vous optez pour la solution du prêt à taux variable, celui-ci devra être « capé ».

Qu'est-ce qu'un taux capé ?

C’est l’évolution maximum à la hausse du taux d’intérêts applicable à un crédit si le contrat le prévoit. Ce plafonnement de l’évolution du taux d’intérêt est soit fixé à une valeur donnée (exemple 4,20%), soit déterminé par une formule du type « taux de référence ou indice + partie fixe » (exemple taux de départ + 2%).

 

Les conditions de ce plafonnement (indice, niveau, durée et modalités) sont définies par le contrat et peuvent inclure également un taux plancher (« floor » ou taux minimum) limitant la variation du taux à la baisse. La combinaison d’un taux plancher et un taux plafond donnent un tunnel d’évolution du taux. Ce dispositif est une garantie essentielle que vous devez exiger dans toute offre de crédit à taux révisable pour la sécurisation qu’elle apporte, tout particulièrement pour les crédits de longue durée.

Le prêt à taux variable est donc un pari sur l’avenir.

A ce jour, nous vous conseillons d’opter pour un prêt à taux fixe, car les taux sont très bas. C’est aussi le choix de la sécurité.

Quelle durée pour votre prêt ?

C’est pour vous aider à trouver la meilleure réponse que nous vous proposons de nous rencontrer pour étudier de prêt votre projet et envisager ensuite la solution qui conviendra le mieux à votre profil. Un crédit sur une durée courte, coûtera moins cher qu’un prêt sur une durée longue bien évidemment.

 

Au-delà de 20 ans le coût de votre projet devient couteux. Certaines banques ont même tendance à ne pas vouloir financer les projets au-delà de 20 ans. Certes plus la durée est longue, plus les intérêts sont élevés, mais il faut aussi prendre en considération que le taux de départ sera lui aussi plus élevé en moyenne de 0,35 points.

Exemple de coût global de crédit entre 20 et 25 ans :

Durée : 240 mois
Montant emprunté : 200 000 €
Taux : 2,5 %
Mensualité : 1 059,80 €
Intérêts : 54 352 €

Durée : 300 mois
Montant emprunté : 200 000 €
Taux : 2,9 %
Mensualité : 938,05 €
Intérêts : 81 415 €

Différence : 27 063 € d’intérêts supplémentaires

 
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône