Sur quelle base choisir son locataire ?



Lorsque l’on prévoit de mettre un logement en location, l’une des opérations les plus délicates consiste à choisir un locataire fiable et solvable parmi toutes les candidatures. Voici quelques indices permettant de bien choisir un locataire, dans le respect du cadre légal.

QUELLES PIÈCES PEUT-ON DEMANDER AU LOCATAIRE ?

Avant de faire le choix d’un locataire, il est important de recueillir plusieurs candidatures dont les dossiers seront touts composées des documents suivants :La photocopie de la pièce d’identitéLe contrat de travailLes trois derniers bulletins de salaireLe dernier avis d’impositionLes trois dernières quittances de loyer du dernier logement occupé par le candidatNotez que si le propriétaire souhaite que chaque candidat apporte un garant, il devra alors lui demander les mêmes pièces justificatives qu’au locataire.A l’inverse, il est interdit de demander des pièces telles que la carte vitale, un relevé de compte, etc.

COMMENT ANALYSER CHAQUE CANDIDATURE ?

Pour commencer à faire une sélection parmi les candidats, on peut commencer par ne retenir que ceux qui fournissent un dossier complet et soigneusement présenté. Le comportement des candidats à ce stade peut plus ou moins refléter leur comportement à l’égard des équipements du logement et des autres occupants de l’immeuble, c’est donc un premier indice.De plus, la solvabilité du locataire est évidemment l’un des points cruciaux, et généralement, on estime que le loyer fixé ne doit pas représenter plus de 25 à 33 % des revenus du locataire. En effet, un locataire qui consacrerait davantage de budget mensuel à son loyer pourrait ne plus disposer d’un « reste à vivre » suffisant, ce qui accentue le risque d’endettement et donc de loyers impayés. Mais il est important de prendre en compte les éventuelles prestations auxquelles le locataire peut prétendre, telles que les allocations familiales, les allocations logement, les pensions alimentaires, etc.Enfin, le feeling est également un paramètre à ne pas négliger : un candidat ponctuel, souriant et qui rendra un dossier soigneux dès le départ aura davantage de chance de se comporter comme tel sur toute la durée du bail qu’un locataire plus négligé.

EVITER ABSOLUMENT LES DISCRIMINATIONS

Si chaque propriétaire souhaite trouver le locataire idéal, il y a cependant une règle absolue à respecter : celle de choisir un locataire en bannissant tout critère de discrimination. La discrimination à la location est en effet sanctionnée, et elle est avérée lorsque le plaignant apporte la preuve que son dossier a été refusé à cause de l’un des éléments suivants :Le nom de familleL’adresse d’origineL’origine ethnique réelle ou supposéeLa lange d’expressionLe sexeL’orientation sexuelleLa situation de famille ou la grossesseL’apparence physique et l’âgeL’état de santéLa religion ou les convictions politiquesLa précarité

0 commentaire