Retraités expatriés : quelles assurances ?



Le Portugal, l’Espagne, ou d’autres pays étrangers attirent de plus en plus les retraités français, à la recherche de soleil et d’une autre vie. Mais quelles sont les conséquences en matière d’assurance santé ? Comment êtes-vous couvert ?

SI VOUS RESTEZ DANS L’UNION EUROPÉENNE

Tant que vous vous trouvez dans l’Union Européenne ou dans l’espace économique européen, ou encore en Suisse, vous continuez à bénéficier de vos droits à l’assurance maladie, à condition d’accomplir les démarches nécessaires. Donnez votre nouvelle adresse à votre caisse d’assurance maladie et à votre caisse de retraite, qui vous fournira le formulaire E 121/S1 à remplir et à donner à l’organisme de sécurité sociale local. Côté mutuelle en revanche, vous ne serez plus couvert, il est donc fortement recommandé de souscrire un contrat d’assurance complémentaire, d’autant qu’en tant que personne âgée, vous pourriez avoir des besoins que vous n’aviez pas lorsque vous étiez en activité.

HORS UNION EUROPÉENNE : LES PAYS AVEC CONVENTION

Certains pays ont établi une Convention bilatérale de Sécurité sociale avec la France. Ce que cela signifie ? Que vous êtes couvert par le système local. De nombreux pays sont concernés : l’Algérie, Andorre, l’Argentine, le Canada, le Cap-Vert, le Chili, le Congo, la Corée, la Côte d’Ivoire, les États-Unis, Madagascar, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, Monaco, le Monténégro, le Niger, la Nouvelle-Calédonie, les Philippines, la Polynésie française, le Québec, Saint-Marin, St-Pierre-et-Miquelon, la Tunisie, la Turquie et l’Uruguay. Renseignez-vous auprès du Cleiss (Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale) pour obtenir la liste exhaustive des pays et connaître les formalités.

HORS UNION EUROPÉENNE : LES PAYS SANS ACCORD

Si vous décidez de vous expatrier dans un pays qui n’appartient pas à l’Union Européenne et n’a pas signé de Convention bilatérale de Sécurité sociale avec la France, la situation se complique. Vous pouvez adhérer à la CFE, la Caisse de sécurité sociale des Français vivant à l’étranger. Plusieurs risques sont couverts, mais c’est la formule « maladie, maternité et invalidité » qui concerne les retraités, puisque vous devez avoir 20 trimestres de cotisation pour votre retraite et ne pas exercer d’activité professionnelle. Sachez toutefois que les remboursements peuvent être limités. Vous pouvez donc opter pour une mutuelle spécialisée dans l’expatriation des seniors, qui propose généralement une prise en charge des soins médicaux et des médicaments ainsi que le rapatriement.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout