Garantie emprunteur : montez un dossier en béton


Lorsque vous souscrivez un crédit immobilier, vous devez également souscrire une garantie emprunteur, qui vous couvre contre des risques comme le décès ou la perte d’emploi. Pour obtenir le meilleur tarif et les meilleures conditions, vous avez intérêt à soigner votre dossier.


CHOISISSEZ BIEN VOS GARANTIES

Pour monter un bon dossier et décrocher la meilleure assurance emprunteur possible, vous devez d’abord analyser quels sont vos besoins. En fonction de votre situation, notamment votre situation professionnelle, votre âge et votre état de santé, certaines garanties sont indispensables, d’autres moins. Renseignez-vous bien ce qui est le plus pertinent pour vous afin de pouvoir réunir les pièces justificatives correspondantes. Et n’oubliez pas de comparer ce qui est exigé par l’organisme auprès duquel vous souscrivez le crédit et ce qui est proposé par celui auprès duquel vous comptez vous assurer grâce à la Fiche standardisée d’information (FSI).


L’ASPECT MÉDICAL DE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR

L’un des éléments obligatoires de l’assurance emprunteur est le questionnaire de santé. Bien sûr, pas question de mentir pour obtenir de meilleures conditions, puisque cela pourrait vous coûter cher ! En revanche, renseignez-vous bien sur les pathologies que vous devez obligatoirement signaler et celles que vous pouvez garder pour vous. Par exemple, un cancer dont vous avez guéri depuis plus de dix ans bénéficie du droit à l’oubli, ce qui vous évite d’être considéré comme une personne « à risque ». Par ailleurs, les demandes peuvent varier en fonction de votre profil : prise de sang et autres analyses obligatoires après un certain âge par exemple. Accepter ces demandes vous permettra de constituer un dossier solide.


ASSURER UN EMPRUNT À DEUX

Il n’est pas rare de souscrire un prêt à deux et de l’assurer ensemble. Dans ce cas, le plus important pour bien constituer votre dossier est de définir les quotités, afin que la banque sache que s’il arrive quelque chose à l’un de vous deux, elle percevra tout de même les sommes dues. Le prêt doit être assuré au moins à 100 %. Vous pouvez choisir des quotités égales, assurant chacun 50 % de l’emprunt, ou inégales, en fonction de vos capacités de remboursement et de vos situations professionnelles, par exemple 30 % pour l’un et 70 % pour l’autre. Vous pouvez aussi décider d’assurer chacun 100 % du prêt, auquel cas il sera donc assuré à 200 %.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout