Taxe foncière : comment expliquer une telle augmentation ?

Le constat est sans appel : la facture de la taxe foncière a flambé entre 2008 et 2018. Pourquoi ? France 2 tente d'apporter une réponse.

Mis à jour le 14/10/2019 | 20:50

Le montant de la taxe foncière a bondi entre 2008 et 2018. Avec près de 35% en moyenne en 10 ans, c'est beaucoup plus que l'inflation. La hausse est particulièrement sensible dans les grandes villes. De nombreux propriétaires doivent donc faire face à une envolée spectaculaire de l'impôt locale : +34,7% en 10 ans sur l'ensemble de la France. Paris enregistre la plus forte hausse, avec +80,9%. Viennent ensuite Nantes (Loire-Atlantique), avec +54,9%, Nice (Alpes-Maritimes), avec 52,2% ou encore Lille (Nord), +43,3%.  


Plusieurs explications à cette augmentation 

Mais alors, comment les collectivités justifient-elles cette augmentation ? À Nice, la municipalité avance différentes explications. "D'abord l'augmentation des bases, qui est organisée par l'État, ensuite l'augmentation des taux éventuellement d'autres collectivités et également le fait que la richesse s'est accrue sur le territoire avec de nouveaux immeubles", explique Philippe Pradal, premier adjoint à la mairie de Nice. 



0 commentaire

Posts récents

Voir tout