Vos options

Simulateur Crédit Immobilier
Obtenez le meilleur taux pour votre projet immobilier. Nous nous engageons à vous recontacter sous 24h.


> Mon étude gratuite
  • Quelles options choisir ?
    Choisir un prêt à taux fixe ou à taux variable ?

    Pour éviter toute mauvaise surprise et planifier son budget, le taux fixe est clairement la solution la mieux adaptée. C’est la formule la plus sécurisante, car vous connaissez dès le départ le taux et les mensualités qui ne bougeront plus.

    Le taux variable est inférieur au taux fixe. Le taux variable connaît ses heures de gloire dans des périodes ou les taux sont élevés. Il y a alors une probabilité pour qu’ils baissent. De plus si vous optez pour la solution du prêt à taux variable, celui-ci devra être « capé ».

    Qu’est-ce qu’un taux capé ?

    C’est l’évolution maximum à la hausse du taux d’intérêts applicable à un crédit si le contrat le prévoit. Ce plafonnement de l’évolution du taux d’intérêt est soit fixé à une valeur donnée (exemple 4,20%), soit déterminé par une formule du type « taux de référence ou indice + partie fixe » (exemple taux de départ + 2%). Les conditions de ce plafonnement (indice, niveau, durée et modalités) sont définies par le contrat et peuvent inclure également un taux plancher (« floor » ou taux minimum) limitant la variation du taux à la baisse. La combinaison d’un taux plancher et un taux plafond donnent un tunnel d’évolution du taux. Ce dispositif est une garantie essentielle que vous devez exiger dans toute offre de crédit à taux révisable pour la sécurisation qu’elle apporte, tout particulièrement pour les crédits de longue durée.

    Le prêt à taux variable est donc un pari sur l’avenir.

    A ce jour, nous vous conseillons d’opter pour un prêt à taux fixe, car les taux sont très bas. C’est aussi le choix de la sécurité.

    Quelle durée pour votre prêt ?

    C’est pour vous aider à trouver la meilleure réponse que nous vous proposons de nous rencontrer pour étudier de prêt votre projet et envisager ensuite la solution qui conviendra le mieux à votre profil. Un crédit sur une durée courte, coûtera moins cher qu’un prêt sur une durée longue bien évidemment. Au-delà de 20 ans le coût de votre projet devient couteux. Certaines banques ont même tendance à ne pas vouloir financer les projets au-delà de 20 ans. Certes plus la durée est longue, plus les intérêts sont élevés, mais il faut aussi prendre en considération que le taux de départ sera lui aussi plus élevé en moyenne de 0,35 points.

    Exemple de coût global de crédit entre 20 et 25 ans :

    Durée : 240 mois
    Montant emprunté : 200 000 €
    Taux : 2,5 %
    Mensualité : 1 059,80 €
    Intérêts : 54 352 €

    Durée : 300 mois
    Montant emprunté : 200 000 €
    Taux : 2,9 %
    Mensualité : 938,05 €
    Intérêts : 81 415 €

    Différence : 27 063 € d’intérêts supplémentaires